L’enfumage de la transition écologique ?

Excellente interview de Guillaume Pitron, réalisé la non moins excellent Thinkerview, disponible sur la chaîne Youtube (souvent mieux à jour que le site), portant sur L’enfumage de la transition écologique ?

Guillaume Pitron est né en 1980, journaliste de terrain, spécialiste de la géopolitique des matières premières, auteur et réalisateur de documentaires français depuis 12 ans. Ses enquêtes de terrain décryptent les tendances symptomatiques d’un monde globalisé. Ses recherches s’intéressent notamment aux enjeux économiques, politiques et environnementaux liés à l’exploitation des matières premières.

En 2018, après 6 ans d’enquête, il sortira : « La guerre des métaux rares dans lequel notamment il préconise la réouverture de mines en France. Afin d’éviter l’exportation des nuisances dans des pays et continents du globe. Et de garder la responsabilité des conséquences de la transition énergétique.

En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle aux métaux rares.

Terres rares

Graphite, cobalt, indium, platinoïdes, tungstène, terres rares… D’ailleurs, ces ressources sont devenues indispensables à notre nouvelle société écologique et numérique. Elles se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien.

Guillaume Petron travaille pour le Monde diplomatique, Géo et National Geographic. Notamment il a réalisé plusieurs documentaires sur l’exploitation des matières premières :

« La sale guerre des terres rares » en 2015.

Il nous encourage à consommer responsable chez nous plutôt qu’irresponsable ailleurs. En 2019, pour le coup, il présente le film documentaire :  » le côté obscur des énergies vertes ».

Son obsession la face cachée de la transition énergétique. Il nous apporte un regard sans condescendance. Journaliste de terrain, il va sur des sites sensibles se rendre compte des désastres écologiques créés par l’homme.

Guillaume Petron les prochaines décennies seront difficiles, réjouissantes et aussi enthousiasmantes

Lors d’une interview il a été demandé à Guillame Pitron que diriez-vous à la jeune génération et lui de répondre : « Je leur dirais d’avoir confiance. Je sais que ça peut paraître paradoxal mais je suis conscient que le discours médiatique actuel peut générer une forme d’hyper inquiétude. Et notamment une forme d’ hystérie. Je pense néanmoins et je ne suis pas pessimiste de nature. Et même si ce que je vous dis est inquiétant. Je reste pour autant confiant dans les capacités de l’homme à trouver des solutions. Même s’il est au pied du mur qu’elles soient techniques, sociétales, ou politiques.

J’ai 15 ans je dois prendre ma place dans ce monde particulièrement angoissant. Cependant et j’en suis certain, il y a des belles choses qui vont arriver. Pour le coup, je reste confiant dans certaines capacités de l’homme. Je sais que de belles choses qui vont arriver. Il faut croire en la science. Elle va nous apporter des solutions extraordinaires. Par ailleurs, elle va générer de nouveaux problèmes bien évidemment.

Il faut croire aussi en la bonté celle de l’homme qui au-delà de sa cupidité. Et de son attrait pour l’argent est capable aussi d’œuvrer pour sa survie et sa résilience. Il y a des choses extrêmement intéressantes qui vont se produire dans les vingt prochaines années.


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Vous aimerez aussi...

Aller à la barre d’outils

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer