Un médecin réanimateur licencié pour ses idées

Tu cherches un témoignage indépendant, sans conflit d’intérêt, honnête et expérimenté, alors ne manque pas celui-ci, du Dr Sacré.

Il provient de la revue Kairos que je t’encourage à soutenir en l’achetant en librairie ou en fréquentant son site : kairospresse.be

Pascal Sacré, médecin réanimateur au Grand Hôpital De Charleroi (GHDC), a été renvoyé le 20 octobre 2020 pour “faute grave”, apparemment en raison des idées qu’il partageait sur internet. Il critiquait la gestion belge du Covid-19, essentiellement sur deux aspects : l’utilisation faussée des tests PCR et de leurs résultats et la gestion libérale des hôpitaux qui, depuis des décennies, a conduit à la situation actuelle.

Ceux qui, comme Pascal Sacré, parle aujourd’hui, d’oser briser le faux consensus, doivent être défendus et entendus. C’est ce que Kairos a décidé de faire, respectant ainsi la Charte de Munich, Déclaration des droits et des devoirs du journaliste, dont le premier devoir stipule :

«  Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison, du droit que le public a de connaître la vérité  »

Vous êtes le public. Nous respectons votre droit.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Vous aimerez aussi...

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer