L’argile

Le retour à la terre

Les différentes techniques de construction avec de la terre, du high-tech au low-tech, mais au bilan carbone imbattable.
Dû à l’épuisement rapide des réserves de sables, l’argile, cette alternative de la construction, deviendra la norme des maisons du futur.

Terre coulée (béton d’argile)

La terre coulée est une technique de construction en terre crue innovante. Savant mélange de granulats, d’eau et d’argile, la terre coulée, également appelée béton d’argile, est mise en œuvre comme l’est conventionnellement un béton de ciment.
Issu de la recherche d’un béton d’argile environnemental, le matériau formulé rassemble des graviers, du sable, des fines argilo-calcaires, de l’eau et environ 3 % de ciment qui accélère le séchage des murs et donc le décoffrage. La terre utilisée (fines argilo-calcaires) est en réalité un déchet industriel de carrière qui a été valorisé sur ce chantier. Ainsi, en plus de se positionner comme une solution d’avenir sur le marché du bâtiment, la terre coulée est une technique facilement reproductible par les entreprises de maçonnerie traditionnelle. Avec un rendu esthétique évident, un bilan énergétique plus respectueux de l’environnement que son cousin le béton de ciment et une mise œuvre simple et rapide, la terre coulée offre de belles perspectives à l’architecture contemporaine en terre crue.

Pisé préfabriqué

Développée par une entreprise de construction autrichienne, cette méthode de préfabrication de murs en pisé révolutionne la construction en terre crue.
Ce bâtiment est constitué de murs en pisé de 35 à 45 cm d’épaisseur sur une surface de 1240 m². Non stabilisée, la terre à pisé des murs est extraite dans un rayon de 3 à 6 km du lieu de préfabrication. Elle est disposée dans un coffrage de 50 m de longueur puis compactée par un pisoir mécanisé. Les murs décoffrés sont ensuite découpés, stockés pendant 3 à 4 semaines pour sécher avant d’être assemblés sur le chantier. Un mortier de terre vient finaliser l’assemblage des murs pour un rendu lisse et esthétique.

Bauge coffrée

Toutes les étapes de réalisation de la bauge coffrée, un mélange de terre crue et de fibres végétales.
La technique de la bauge coffrée est un système de construction monolithique composée de terre crue et de fibres végétales empilées. À la différence de la bauge traditionnelle, la technique présentée ici permet d’obtenir des surfaces verticales par coffrage.

Briques de terre comprimée

La technique de fabrication de briques de terre comprimée (BTC) est issue de la rencontre entre celle de l’adobe, brique de terre crue moulée à l’état plastique, et celle du pisé, terre humide compactée par couches successives. Terre humide et peu argileuse, elle est comprimée dans un moule grâce à une presse mécanique ou automatique.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer