La paille

Ressource locale, renouvelable et dotée d’un grand pouvoir isolant, la paille répond à la nécessité de construire des bâtiments passifs ou à énergie positive, écologiques et économes en énergie grise.

Autoportante ou dans une ossature bois, avec petits ou gros ballots, la paille s’est installée durablement dans la construction.

Bâtir en bottes de paille

Redécouverte d’un ancien matériau de construction

Ce film a été crée en Allemagne en 2004. Une révolution à sa sortie. Il démontre les multiples possibilités de ce mode de construction. On peut y voir plusieurs exemples de bâtiments, ainsi que les différentes techniques utilisées actuellement pour le mode « bottes de paille ». Des interviews avec des propriétaires, des architectes et des experts donnent réponse aux questions les plus importantes.

Les pionniers
La construction en paille a commencé (il y a un siècle) au Nebraska, aux Etats-Unis, quelques années après l’invention de la botteleuse. Dans cette region, il n’y a pas beaucoup de bois et la terre est très sableuse, ce qui rendait la construction habituelle difficile dans cette région. Quand ils ont vu les ballots sortir la botteleuse ils ont vite compris qu’ils pouvaient construire avec ses blocs légers et doux.

Le développement
Pendant plusieurs décennies la construction en paille était utilisée. Des maisons, des écoles et même une église ont été construite. Mais quand les divers modes de transports se sont développés la construction en paille (tout comme les autres constructions naturelles existantes aux Etats-Unis) fût plus au moins abandonnée pour un mode de construction gourmand en énergie et materiaux. Certaines maisons en paille existent encore aujourd’hui (dans un bon état) et de temps en temps des bottes servaient de nouveau pour construire un autre bâtiment et ceci pas seulement aux Etats-Unis.

Lasttragendes-Gartenhaus-mit-Strohballen-6

Bâtir en bottes en Allemagne

Pourquoi bâtir avec la paille?
La paille a des propriétés très utiles. Pressée en bottes, elle devient un nouveau matériau de construction intéressnt permettant de bâtir des maisons. Le matériau botte de paille est convaincant: il est sain, écologique, économique en énergie de production, un super-isolant, et disponible en abondance.

Haus-Schier-1

Bâtiment en bottes de paille en Allemagne

La renaissance
En 1973 un livre par Roger Welsch’s fût publié sous le nom ‘Shelter’.On y trouve un croquis et une brève explication de la construction en paille au Nebraska. Dans les années 1980 certains ‘pionniers’ dans le sud-ouest des États-Unis et au Canada recommençaient à construire en ballots de paille et en peu de temps les Québécois ont transmis cette technique de l’autre côté de l’océan, aux Français.

Haus-Warmuth-3

400 m2 en Bavière

En Baviere, la famille Warmuth habite une des premières maisons en paille d’Allemagne d’une superficie de quatre-cent mètres carré et d’un coût de trois-cent-mille Euros.Ce qui n’empêche pas de faire, ici aussi, des économies de chauffage. Le propriétaire Albert Warmuth en est enchanté: « Jusqu’ici, nous n’y avons passé qu’un hiver, et qui était assez rigoureux. Pendant plus d’une semaine, il faisait moins dix-huit dehors. Et à l’intérieur, on était très bien au chaud. »

Cependant, qu’en est-il de la protection contre le feu ? Le groupement professionnel pour la construction en bottes de paille, a fait un test, à l’Office de Contrôle des Matériaux de Braunschweig, section protection contre l’incendie. Dirk Scharmer : « Nous avons atteint une résistance au feu de quatre-vingt-dix minutes. C’est un résultat très satisfaisant. On n’aurait dû atteindre que F-trente, donc trente minutes, pour le bâtiment que nous voulons construire. Mais avec quatre-vingt-dix minutes, notre marge de manœuvre est encore plus grande. Nous pouvons même construire à plusieurs étages. »

Les 20 premières minutes de ce film légendaire sorti en (2004) – 43 minutes

Des maisons de paille – 10 ans plus tard

10 ans après leur premier documentaire, « Bâtir en bottes de paille », ils ont revisité les bâtiments en paille. Ils veulent savoir ce qu’elles sont devenues et comment s’est développé la construction en bottes de paille ? Quels sont les nouvelles techniques de construction ?

Dans le film, on peut voir les chantiers de construction moderne, on peux étudier les bottes de paille certifiées, et comment le plus grand bâtiment en paille en Allemagne – avec 5 étages – est fabriqué!

Les bottes de paille sont devenues une alternative sérieuse. Elles sont saines, et elles protègent le climat : la paille absorbe du dioxyde de carbone, puis il est stocké dans les murs, elle ne prend, pour être produit, qu’une fraction de l’énergie primaire nécessaire à des matériaux d’isolation classiques. Et les bottes sont un super-isolant.

Suite payante sur Vimeo


Une maison en gros ballots autoportant.


Retour d’expérience sur une Construction Paille :

Un chantier complet en autoconstruction.

Quand la paille devient tech

Pour les pressés, Paille-Tech est une entreprise belge, innovante, de construction de bâtiments préfabriqué en ballots de paille. Les murs sont recouverts en atelier d’un enduit à base d’argile et sont ensuite livrés et posés en quelques jours sur le chantier.

Isolation d’une toiture en rénovation

Les ballots de construction

A Hélécine, Fabian Daniel s’est lancé dans l’aventure de l’agriculture depuis 2008. Un choix qu’il ne regrette pas et qu’il a axé sur le bio. Ce jeune fermier a plus d’une idée en tête puisqu’il a développé la production de petits ballots de paille pour la construction et depuis un an la culture du chanvre. Une diversification nécessaire.

Il propose plusieurs types de ballots de paille produits spécifiquement pour la construction. Chaque type correspond à une épaisseur différente d’isolation tout en gardant les brins de paille orientés perpendiculairement au flux de chaleur. Les épaisseurs d’isolation disponibles sont 36 et 46 cm. La densité des ballots de construction est plus élevée, elle est de 100 kg/m3. Ce qui correspond à l’agrément technique allemand, en attente d’une reconnaissance belge officielle.

De plus, chaque type de ballot :

  • Est modifiable en densité et longueur sur commande
  • Peut-être produit avec de la paille issue de l’agriculture biologique sur commande

             Disposant d’une machine pour retourner la paille et d’une presse spécifique, la récolte de paille est réalisée dans les meilleures conditions possibles. Les pailles récoltées sont des pailles de froment et d’escourgeon. Les ballots destinés à la construction font également l’objet d’un contrôle attentif de leurs densités et mesures.

https://www.tvcom.be/video/info/portrait-d-un-agriculteur-bio_13578_89.html

Spécialisé dans la fabrication de petits ballots, il propose :

  • Petits ballots standard pour la construction R= 6,94 (M².K)/W
    • ballot de paille haute densité
    • dimension : 36 x 26 x 80
    • Les fibres sont horizontales, le ballot se pose sur chant


  • Petits ballots « spécial passif » pour la construction. Ces ballots sont d’un type particulier, les fibres y sont verticales. Ils  permettent d’envisager un bâtiment passif avec de la paille comme seul isolant.
    • R= 8,85 (M².K)/W
    • ballot de paille haute densité
    • dimension : 36 x 26 x 80
    • le ballot se pose à plat les uns sur les autres dans le mur.
    • les fibres sont verticales


  • Paille déchiquetée
    • Paille déchiquetée en vrac de gabarit réglable de 10 cm à 2mm pour tous mélanges de terre, d’enduits,…

Presse-ballots de Fabian Daniel

Inventeur également, il nous présente, en exclusivité sa presse manuelle pour réaliser des ballots recoupés, tout en gardant leur pression d’origine.

previous arrow
next arrow
Slider

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer