Michael Ruppert

Michael Ruppert était un homme sensible, vigilant, inquiet, qui a fait le résumé de sa vie dans ce documentaire de 2009 intitulé : Collapse (L’Effondrement). Ce fut le premier qui me fit comprendre l’importance de l’effondrement de civilisation qui nous attendait.

Le réalisateur Chris Smith – l’homme des documentaires American Movie et The Yes Men – a contacté Ruppert pour l’interviewer dans le cadre d’un film. Le sujet était censé être les liens de la CIA avec le trafic de drogue. Mais Ruppert ne voulait pas parler de la CIA. Au lieu de cela, il voulait parler du pic pétrolier et de ses implications critiques pour l’avenir.

Ruppert a confié à Smith qu’il était convaincu que les endroits où nous vivons, les voitures que nous conduisions, les produits que nous achetons, la nourriture que nous consommons – les habitudes qui façonnent la civilisation humaine industrielle – ont conduit à notre disparition. Smith était intrigué. Les interviews qui en ont résulté fin mars et début avril 2009 sont devenues Collapse, un documentaire sombre et menaçant. Le film compile certains des faits les plus intrigants que Ruppert a accumulés au cours de sa carrière, ainsi que certaines de ses prédictions les plus terribles. Parmi elles : la fin imminente de la civilisation industrielle humaine.

Lors de sa sortie en 2009, la possibilité d’un effondrement de notre société et de ses modes de vie, a ouvert beaucoup de consciences.

Première étape dans la courbe de deuil

Vous aimerez aussi...

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer