Aller à la barre d’outils

Écoquartier à Hamoir

Porte semi-ouverte à Permasilva,
le 23 mai

Enfin un peu de temps couvert, espérons un peu de pluie, ça me permet de trouver un peu de temps pour t’inviter ce 23 mai à la Porte semi-ouverte à Permasilva. En ermite depuis quelques semaines, j’ai eu le temps de terminer le double tunnel et de semer des milliers de plantes pour peupler ce potager qui s’est fortement étendu cette année.

J’espère que cette période exceptionnelle t’aura donné envie de repenser ta vie. C’est ce qu’on essaye de construire, ici, en créant un écolieu en transition, pour vivre et expérimenter le futur.

À Hamoir, à quelques minutes à pied de la gare, 35 min pour Liège ou Marche, dans un vaste espace vallonné, 14.000 m², en zone constructible, où nous pourrions imaginer et construire un paysage jardiné parsemé d’écoconstruction et d’habitat léger, sur un itinéraire de permaculture. Une villa, espace commun et de partage, doit aussi trouver son intégration.

Depuis plus d’un an que ce lieu reçoit des visites, il y a eu plein de projets comme aménager des appartements ou des chambres pour personnes âgées, créer une école de permaculture, de yoga, de musique, un café culturel avec tables d’hôtes, un centre de revalidation pour animaux, un centre culturel, une cuisine agréée pour transformation des aliments, un atelier multi activités de construction de tiny-house, un labtech, … j’en oublie.

Nous sommes à la recherche de futurs partenaires avec un capital propre ou ayant accès à un prêt social (à l’étude).

Une petite présentation de notre projet

Permasilva se veut un projet de vie semi-communautaire, comprenant des espaces individuels et collectifs, inter-générationnel et solidaire, résolument transitionnel, expérimental, intégrant un large spectre d’activités artisanales et culturelles sur site, cherchant à développer et promouvoir une forte dynamique locale de cohésion sociale.

Alors que se cherchent les initiatives de revitalisation de la démocratie locale, et que se font entendre chaque jour davantage, les inquiétudes quant à la pérennité écologique et économique de nos structures, Permasilva ambitionne de synthétiser les savoirs afin de présenter un modèle ouvert, offrant une alternative durable et réaliste, intégrée à nos sociétés contemporaines.

C’est maintenant qu’il faut te décider,
la vente de la propriété aura lieu cette année !

Par principe de précaution, pour ne pas se retrouver trop nombreux, je te demande de me prévenir de ta venue en précisant ton heure d’arrivée, via ce lien. S’il y a trop de personnes, on prolongera les visites le lendemain dimanche. Je te confirmerai notre rendez-vous.

Les prochaines portes ouvertes auront lieu les samedis 27 juin, 25 juillet, 29 août, 26 septembre  dès 10h.

Adresse et plan en suivant ce lien.

Nous avons un groupe Facebook que tu peux rejoindre à cette adresse :
https://www.facebook.com/groups/permasilva/

Un écoquartier collaboratif installé autour d’un jardin-forêt

La vie m’a fait revenir sur les lieux de mon enfance à Hamoir.


Mes parents avaient construit en 1965 une grande maison au sommet d’une colline.

Permasilva vue de haut

Permasilva en 1980

Avant sa mise en vente, que mes frères et sœur souhaiteront, j’ai envie d’essayer de réunir un groupe de personnes qui décideraient d’y vivre en devenant copropriétaire du lieu.

M’étant déjà installé brièvement en Espagne dans une yourte mongole, de retour en Belgique, étant à la recherche d’un terrain qui serait à moi, les prix demandés m’ont fait regarder d’un autre œil cet espace de plus d’un hectare.

Yourte mongole

Ma yourte en Espagne

Et si à côté de notre espace personnel où nous aurions construit une tiny-house, une maison en paille/bois ou une yourte, nous disposions d’un espace de réunion, de formation et de fêtes, un local de transformation agro-alimentaire, un atelier bien équipé, une buanderie et quelques chambres pour les visiteurs, pensionnaires et stagiaires, tout cela entouré de jardins parsemés d’arbres.

Le projet de Permasilva est de développer un lieu de vie, en harmonie avec la nature, comprenant  des espaces individuels et collectifs et des espaces accessibles au public.

Un jardin collectif réunirait les espaces de vie individuels et communs, devenant un des moteurs du projet. D’autres activités sont à imaginer et à construire ensemble.

Des techniques et organisations de vie pourront y être expérimentées dans une petite communauté ouverte.

Bonne visite et bons rêves

Du cœur – les fondements – rayonnent
les pétales – les domaines d’application –
pour créer un concept de culture et de vie durable.
En cliquant sur les pétales, on peut découvrir, dans un nouvel onglet, les idées et projets,
imaginables à Permasilva, vers cette perspective globale de la permaculture.

Ce site est en cours de rédaction.
C’est un document de travail.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer