Aller à la barre d’outils

Micro ferme du Ponceret à Bastogne

À Bastogne, la micro ferme du Ponceret s’est lancée dans un projet ambitieux. Vivant en chine avec son épouse, originaire de là-bas, ils prennent conscience de l’effondrement. En commercial, Denis Morsomme imagine revenir sur ses terres natales, Bastogne, et y installer une serre de production maraichère alimentée par une chaudière à Biochar.
Cette chaudière tournant dès février, produit la chaleur pour la serre et annexes, et l’excédent, le biochar, est revendu. Par cet usage, pour chaque unité de dioxyde de carbone utilisée comme calorie pour chauffer la serre, 6 autres unités de CO² sont réinjectées dans les sols grâce au pouvoir de captation du biochar.
L’entreprise comprend aussi une boutique bio, un terrain maraicher extérieur et un atelier de transformation des produits en repas préparés.

Gros risque financier, il y a plus de 15 emplois, et un outil à amortir, rempli d’énergie grise au départ, pour maintenir la production de primeurs, aussi bio soient-ils ? Mais belle initiative pour relocaliser la production des légumes du sud en Haute Ardenne.

Genèse du projet :

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer