Aller à la barre d’outils

Cohabitation et division d’une maison unifamiliale

Si l’Habitat Groupé (Habitat Collaboratif – participatif) prend souvent les formes d’un groupe d’habitants, de familles qui désirent vivre ensemble, une nouvelle forme de cohabitation se développe de plus en plus. Il s’agit du cohabitant au sein d’un logement unifamilial. Qu’il s’agisse d’habitat partagé, de colocation ou d’habitat kangourou, dans tous les cas, le logement de base – prévu pour une famille – va subir une division afin de pouvoir loger deux unités familiales ou plus.

Ceci pose bien sûr la question de l’acceptation sociale, au sein d’un même logement, de plusieurs personnes – familles, mais cela pose également de nombreuses questions relevant des domaines du droit social, des dispositifs juridiques et des dispositifs urbanistiques, permettant de réaliser cette division du logement.

Habitat et Participation tente de faire le tour de la question à travers ce Webinair consacré à la division d’un logement (unifamilial) pour en faire un habitat partagé. Des freins et points d’attention vous sont proposés afin d’éviter de vous retrouver avec des problèmes. 3 scénarios vous sont ainsi proposés :

Hypo 1 : introduire une demande de permis d’urbanisme pour diviser le logement.
Hypo 2 : ne pas diviser le bien et accepter d’être considéré-e comme cohabitant.
Hypo 3 : ne pas diviser le bien et ne pas accepter d’être considéré-e comme cohabitant (et ses conséquences en termes de revenus de remplacement)

Cette vidéo fait écho à celle présentée par le Professeur Nicolas Bernard sur la colocation en Région Bruxelloise que tu peux voir ci-dessous.

Que ce soit la question de la division d’un logement ou celle de la colocation, il y a des points communs entre Région wallonne et Région bruxelloise (certaines matières étant fédérales), mais aussi des divergences. Attention !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer